L’Anneau Vert de Vitoria-Gasteiz

Laissez-nous vous dire que la ville est entourée d’une Anneau Vert formé de six grands parcs, sillonné d’un vaste réseau de pistes cyclables et doté de grandes aires de repos.

Bois d'Armentia

Le bois d’Armentia n’est qu’à 3 km au sud-ouest de la ville. Plus d’une centaine d’hectares de sentiers, pistes cyclables et pistes équestres vous y attendent.

Le site relie l’Anneau Vert de VG aux Montes de Vitoria, un espace naturel d’environ 5 000 hectares qui constitue le poumon naturel de la ville. La promenade de 5 kilomètres vous conduira à l’intérieur d’un bois de chênes rouvres vers le Mont Eskibel dont les pentes sont parsemées de hêtres et de chênes verts.

Le parc de Zabalgana

Le parc de Zabalgana se trouve à l’ouest de la ville. Vous y découvrirez un bois naturel de chênes rouvres (un petit chêne qui occupait antan toute la région), des prairies, des lacs et de petites collines.

 

Ce parc -créé en 1993- était autrefois une gravière utilisée pour la construction puis abandonnée. Grâce à un effort intense de récupération, c’est aujourd’hui un magnifique refuge écologique pour la flore et la faune sauvage (belettes, lièvres et renards, entre autres). C’est également le refuge d’une multitude d’espèces d’oiseaux.

Olárizu

Olarizu se trouve à environ 2 kilomètres du centre de la capitale de l’Alava vers le sud.

Contrairement aux autres espaces de l’Anneau Vert, celui d’Olarizu est plus proche du concept d’un parc urbain typique. Vous pourrez y escalader sa colline et découvrir à son sommet un magnifique point de vue sur toute la ville et les montagnes de la région. Il abrite également un site archéologique de l’Âge de fer.

À Olarizu se trouve la Casa de la Dehesa (siège du centre d’études environnementales).

À Salburua

À Salburua, prélassez-vous dans l’espace vert formé de plusieurs lacs et d’une petite chênaie.

Ces zones humides sont dorénavant inscrites sur la liste RAMSAR des zones humides d’importance internationale Le parc actuel (environ 200 hectares) est le résultat d’un intense travail de régénération, grâce auquel une zone humide qui avait été asséchée pour la transformer en terres agricoles a pu être récupérée.

 

Aujourd’hui, Salburua est l’un des endroits les plus importants du Pays Basque pour la reproduction des oiseaux aquatiques. C’est un lieu d’élevage d’espèces uniques dans notre environnement, comme certains hérons. Le parc abrite par ailleurs près de 200 espèces, dont le vison d’Europe (un mammifère en voie de disparition).

Le parc de la rivière Zadorra

Au nord de la ville, vous pouvez flâner le long des 13 kilomètres de parc fluvial qui ont été aménagés sur les berges de la rivière Zadorra.

Cette rivière est d’une importance vitale pour la ville et grâce à la biodiversité qu’elle abrite, elle fait partie du Réseau européen des espaces naturels protégés (Réseau Natura 2000).

Sur l’un des tronçons aménagés du parc, Atxa-Landaberde, vous disposez de 2,5 kilomètres de sentiers entre saules, aulnes et peupliers, et de plusieurs espaces pour vous rapprocher de la rivière. Parmi eux, une plate-forme en bois avec des bancs pour se reposer et un belvédère situé sur le lit de la rivière, en face de Lopidana.

Le parc de la rivière Alegría

 

Vous découvrirez ce parc entre la rivière Zadorra et les zones humides de Salburua.

Vous pourrez vous y prélasser sur ses 11 hectares de terrain aménagés pour la promenade sur les berges de la rivière Alegría (un affluent de la Zadorra) et sur la piste cyclable. Une agréable promenade entre saules et peupliers vous attend.

10 PROMENADES must + UN TOUR sur l’Anneau Vert